La BD Astérix ou la naissance d'une collection BD culte

Astérix est née un jour d’été en 1959, à Bobigny, chez Albert Uderzo. Lui et René Goscinny doivent trouver une idée de BD pour Pilote, un nouvel hebdomadaire pour jeunes dont le N°1 est attendu en kiosque très prochainement.

La collection bd d'Astérix, des débuts au succès

Astérix le gaulois naît donc dans le salon d’Uderzo !

En quelques heures, l’idée d’un village d’irréductibles Gaulois germe et les premiers personnages se dessinent. A quoi ressemblera le personnage principal ? Uderzo aimerait croquer un Gaulois hyper costaud et tout en muscle. Goscinny imagine plutôt une figure d’anti-héros, une demi-portion à l’esprit rusé. Résultat des courses : Astérix s’impose mais on lui adjoint comme compagnon Obélix, un livreur de menhirs au physique impressionnant.

Il apparaît pour la première fois dans le N°1 de Pilote !

Le 29 octobre 1959, c’est donc le lancement de Pilote et la première apparition d’Astérix. Le succès est au rendez-vous ! Une seconde puis une troisième BD Astérix seront, de même, publiée dans Pilote en 1960 puis en 1961. Cette même année, le premier album de la bande dessinée Astérix sort en librairie. Le premier tirage est de 6 000 exemplaires… Mais ce n’est qu’un début.

Idéfix fait son entrée dans le 5ème album… mais il n’a pas encore de nom !

Dans Le Tour de Gaule d’Astérix , le petit chien fait surtout de la figuration. Astérix et Obélix ne le remarquent et ne décident de l’adopter qu’à la dernière planche BD ! Mais les lecteurs sont conquis.Pour le baptiser, Goscinny et Uderzo ont l’idée de lancer un concours dans Pilote. Les lecteurs des BD Astérix ne manquent ni d’imagination ni d’humour ! Les idées fusent : Patracourcix, Papeurderix, Trépétix, Paindépix, Toutousanprix… Et Idéfix ! C’est ce nom, proposé par 4 ou 5 lecteurs, qui sera finalement retenu.

1965, l’engouement du public se confirme… les ventes d’albums explosent !

Goscinny raconte : « Tout d’un coup, les gens se sont mis à parler d’Astérix. L’été 1965, j’étais à Biarritz et je me souviens que j’entendais des types dans la rue dire “Ils sont fous ces Romains !”, et d’autres formules de ce genre ».L’album Astérix et Cléopâtre qui sort dans la foulée le confirme : le phénomène Astérix est né ! Cet album se vendra à 130 000 exemplaires dans l’année ! Les suivants seront tirés à 600 000 puis 900 000 exemplaires… Et ce n'est que le début d'un phénomène éditorial !

Traduites en 107 langues, vendues à plus de 350 millions d’exemplaires, les bandes dessinées Astérix font, aujourd’hui, partie de notre patrimoine.

Article Suivant

Sur le même sujet

Astérix et Obélix au service de sa majesté : tout sur le scénario du film !

Découvrez le scénario du film "Au service de sa majesté", quatrième adaptation d’Astérix au cinéma. Un mélange de deux albums des bd d'Astérix.

Lire la suite

Le directeur du Parc Astérix livre la recette de potion magique du parc !

Découvrez les secrets du Parc Astérix selon le directeur du parc et plongez dans l'univers des BD d'Astérix avec les archives des Editions Atlas.

Lire la suite

René Goscinny: un billant latiniste ?

Parlez-vous latin ? A cette question René Goscinny, qui ponctue les BD d’Astérix de citations latines, répond clairement et avec humour…

Lire la suite

Nos coups de coeur

Trésors et secrets de l'Égypte
Trésors et secrets de l'Égypte €99 + 1 €00 de frais d'envoi
Les Archives Astérix
Les Archives Astérix €99 Frais d'envoi offerts
Fables et contes illustrés de La Fontaine
Fables et contes illustrés de La Fontaine €99 + 1 €00 de frais d'envoi

Votre panier

Article

quantité

prix

Supp.

Total hors livraison

Frais de livraison

Total