Les herboristes : une « espèce » en voie de disparition en France

Ils étaient environ 4 500 en 1941… Ils ne sont plus, aujourd’hui, qu’une poignée en France. En quoi consiste le métier d’herboriste ? Pourquoi ont-ils presque disparu ?... Petite histoire d’un métier en voie de disparition chez nous.

Les herboristes : une « espèce » en voie de disparition en France

Herboristes : un métier et un diplôme reconnus jusqu’en 1941…

L’herboriste est un professionnel qui tient une officine et vend des plantes médicinales ainsi que des préparations à base de plantes destinées à soulager les maux les plus divers. Officiellement reconnu dès le XIVe siècle, le métier d’herboriste est enseigné à partir de 1778 par la faculté de médecine et sanctionné par un diplôme. Cette formation étant jugée par certains trop succincte, on voit apparaître en 1927 l’Ecole nationale d’herboristerie de Paris. Mais en 1941, coup de théâtre…

1941 : la guerre est déclarée contre les herboristes !

En septembre 1941, une loi est promulguée : le métier d’herboriste est aboli et le diplôme définitivement supprimé. Seuls les personnes déjà diplômées – soit environ 4 500 en France - ont le droit de continuer à exercer jusqu’à leur retraite. Mais pas de relève possible ! C’est la mort programmée d’une profession condamnée à disparaître peu à peu. Les plantes médicinales sont-elles interdites pour autant ? Non, elles font toujours partie de la pharmacopée et 339 plantes médicinales sont d’ailleurs validées par l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Mais le monopole de la vente est, dès lors, réservé aux pharmaciens qui deviennent les seuls habilités à conseiller les clients.

Aujourd’hui, une situation paradoxale… un avenir incertain

Malgré un léger assouplissement en 1979 puis en 2008, autorisant par décret la vente de 34 puis 148 plantes médicinales hors officine, le métier d’herboriste est plus que jamais menacé d’extinction totale. Pourtant la demande est forte. Aujourd’hui, on note un regain d’intérêt pour les produits naturels et le volume des ventes est en hausse de 10% à 20% par an en Europe. Autre paradoxe : si ce métier n’est plus reconnu en France… il existe toujours dans d’autres pays européens comme l’Allemagne, l’Angleterre, la Suisse ou la Belgique. Un projet de loi a été déposé en 2011 par le Sénateur Jean-Luc Fichet pour réhabiliter cette profession et recréer une formation d’herboriste… mais rien n’est joué !

Extinction définitive ou renaissance possible ? Seul l’avenir le dira !

Article Précédent
Article Suivant

Sur le même sujet

Deux recettes à boire

2 recettes de plantes… aujourd’hui tombées un peu dans les oubliettes ! Avec ou sans alcool…

Lire la suite

Plantes aromatiques: deux recettes à manger

2 recettes de plantes… aujourd’hui tombées un peu dans les oubliettes ! Sucrées ou salées…

Lire la suite

Pour votre beauté et votre bien-être, 3 soins par les plantes pour le visage, faits maison !

Tout comme les fruits, les œufs ou le miel, les plantes aromatiques ont toute leur place dans les recettes beauté et bien-être. La preuve par 3 !

Lire la suite

Nos coups de coeur

Trésors et secrets de l'Égypte
Trésors et secrets de l'Égypte €99 + 1 €00 de frais d'envoi
Les Archives Astérix
Les Archives Astérix €99 Frais d'envoi offerts
Fables et contes illustrés de La Fontaine
Fables et contes illustrés de La Fontaine €99 + 1 €00 de frais d'envoi

Votre panier

Article

quantité

prix

Supp.

Total hors livraison

Frais de livraison

Total