Harry Ferguson, un inventeur né !

Né en 1884, Henry Georges Ferguson – dit Harry – est un inventeur né et le restera jusqu’à la fin de ses jours. Petit retour sur cet homme au parcours surprenant qui révolutionna le monde du machinisme agricole.

Tracteurs Ferguson : révolution du machinisme agricole

Un touche-à-tout de génie

D’une famille d’agriculteurs irlandais, Harry est fasciné par la mécanique. En 1908, il crée son premier véhicule, une moto, puis se lance en 1909 dans la construction d’un monoplan qu’il fait lui même voler. Deux ans plus tard, il ouvre son premier garage automobile et devient concessionnaire de la marque de tracteurs américains Overtime.

1914-1925, retour aux sources

A partir de 1914, nommé inspecteur du machinisme agricole, Harry Ferguson va tenter de réduire la pénibilité du travail des agriculteurs. En 1917, il met au point un système ingénieux de charrues à 1 puis 2 points d’ancrage permettant de faire corps avec le tracteur et bénéficiant ainsi d’un relevage mécanique.
Mais Harry Ferguson ne s’arrête pas en si bon chemin ! Il perfectionne ce système et conçoit en 1925 un attelage 3 points à relevage hydraulique. Véritable révolution dans le monde agricole, ce système Ferguson séduit des milliers d’agriculteurs.

1933-1936, premier tracteur Ferguson, première association

En 1933, Harry Ferguson construit son propre tracteur : le Black Tractor ; le premier de l’histoire à être doté d’un système de relevage hydraulique fonctionnant avec l’huile du système de transmission ! David Brown, constructeur britannique avant-gardiste, est séduit. Les deux hommes s’associent en 1936 pour produire en série ce tracteur innovant, désormais dénommé Type A. Mais des dissensions vont apparaître dès 1938 entre Brown et Ferguson.

1938-1945 : unions et désunions

Harry Ferguson se rapproche alors d’Henry Ford. Leur accord scellé par une simple poignée de mains, connu sous le nom de « Handshake Agreement » (accord de la poignée de mains), se matérialise dès 1939 par la production en série du Ford Ferguson 9N puis à partir de 1942 du 2N. Mais l’idylle tourne court ! En 1945, Henry Ford dénonce cet accord. Après 3 ans de procès, la justice donnera raison à Harry Ferguson.

1945-1951 : développement de la gamme Ferguson

Harry Ferguson se trouve un nouvel allié dans la Standard Company qui met à sa disposition son usine de Coventry. Les nouveaux modèles, estampillés Ferguson vont alors se succéder. En 1946, sort le premier P’tit Gris Ferguson, le TE 20. En 10 ans, celui-ci sera produit à près de 800 000 exemplaires. En 1947, 1949 et 1951 sortent tour à tour le TEA 20, le TED 20 puis TEF 20, un diesel.

1953-1958 : nouvelle fusion et implantation en France

En 1953, Harry Ferguson et Massey-Harris fusionnent donnant naissance à la firme Massey-Harris-Ferguson qui deviendra en 1958 Massey-Ferguson. Cette période marque le début de la production en France des tracteurs Ferguson et l’apparition sur le marché hexagonal en 1956 du modèle FF30. Cette même année, les modèles TE sont abandonnés et le FE 35 fait son apparition. Deux ans plus tard, c’est la fin du gris intégral ; les tracteurs se parent d’une carrosserie rouge !

Harry Ferguson s’éteindra deux ans plus tard en 1960. Il venait d’avoir 76 ans et travaillait à l’élaboration d’automobiles de tourisme 4 roues motrices. Cet infatigable inventeur a marqué à jamais l’histoire du machinisme agricole.

Article Précédent
Article Suivant

Sur le même sujet

Le design : une arme commerciale redoutable !

Avant la crise de 1929, personne ne se souciait du design des tracteurs. Ils se devaient d’être fonctionnels...

Lire la suite

Des années 60 à 90, deux designers italiens marquent les esprits

Ces designers italiens qui ont marqué leur temps en révolutionnant le design des tracteurs.

Lire la suite

La Société Française de Vierzon : inscrite dans la mémoire et l’ADN des Vierzonnais !

Découvrez vite l'agriculture en France avec l'histoire de la Société Française et de ses tracteurs Vierzonnais grâce à Editions Atlas.

Lire la suite

Nos coups de coeur

Locomotives électriques de légende
Locomotives électriques de légende €99 Frais d'envoi offerts
Montres gousset : à la gloire des locomotives
Montres gousset : à la gloire des locomotives €99 Frais d'envoi offerts
Pilotes de la Seconde Guerre Mondiale
Pilotes de la Seconde Guerre Mondiale €99 Frais d'envoi offerts

Votre panier

Article

quantité

prix

Supp.

Total hors livraison

Frais de livraison

Total