Couteaux de poche : les noms des différentes parties du couteau

Les couteaux de poche sont composés de trois parties dont la lame, le manche et la mitre, la virole ou le pivot. A quoi servent-elles ? Quelle est leur utilité ? Découvrez tout sur les différentes parties du couteau de poche.

La lame du couteau de poche

La lame d'un couteau correspond à la partie tranchante de celui-ci. La forme ainsi que les caractéristiques de la lame varient sensiblement d'un couteau de poche à un autre. On peut alors trouver des lames plus flexibles, plus grandes ou encore plus larges que d'autres. On connait différents types de lame tels que la lame à tranchant droit, la lame trailing-point, la lame clip-point ou encore la lame needle-point. Chaque forme a ses avantages et ses inconvénients et le choix de l'une ou de l'autre dépendra de l'utilisation que vous allez faire de votre couteau de poche. Une lame dentée peut par exemple permettre de scier des branches de bois ou de couper du pain tandis qu'une lame à tranchant droit vous permettra de trancher un morceau de viande très aisément.

Le manche du couteau de poche

Le manche est la partie du couteau de poche qui vous permet de le tenir et de l'utiliser. Il peut être composé de différents matériaux tels que le bois ou le POM, un plastique noir courant dans la fabrication de ces objets. Aussi appelée "soie", la partie métallique du manche permet d'assembler le couteau et de le rendre plus robuste. Le manche peut être monté de différentes manières : il peut ainsi être collé, riveté ou injecté. Dans le premier cas, la lame et le manche sont simplement collés l'un à l'autre. Lorsqu'il est riveté, le manche est fixé à l'aide de rivets. Enfin lorsqu'un manche est injecté, cela signifie que la matière plastique est moulée directement sur la soie.

Mitre, virole ou pivot

La partie centrale du couteau de poche peut porter différents noms : il peut s'agir de la mitre, de la virole ou du pivot. C'est grâce à cette partie métallique que la jonction entre le manche et la lame peut être faite. Elle permet aussi d'apporter de l'équilibre au couteau et un confort d'utilisation à son propriétaire. Les couteaux sont généralement équipés d'une mitre, une pièce de métal épaisse qui protège également la lame. Elle peut être remplacée par une virole, une pièce en forme de bague qui a surtout une fonction décorative. Lorsque le couteau de poche est équipé d'un pivot, la lame est rendue mobile. Elle peut ainsi être repliée dans le manche lorsqu'elle n'est pas utilisée.

Sur le même sujet

Couteaux de poche : les métaux utilisés

Couteaux de poche, focus sur les métaux utilisés en coutellerie

Lire la suite

Couteaux de poche : le couteau, le compagnon des passionnés de la nature : chasse, pêche, sommelier, jardinage

le couteau de poche il est un compagnon de tous les jours. Chasse, pêche, sommellerie ou encore jardinage, autant de domaines dans lesquels on peut fa

Lire la suite

Berger Corse

Berger Corse le couteau de poche de l'Île de beauté focus sur cet accessoire indispensable !

Lire la suite

Nos coups de coeur

Montres gousset : à la gloire des locomotives
Montres gousset : à la gloire des locomotives €99 Frais d'envoi offerts
Pilotes de la Seconde Guerre Mondiale
Pilotes de la Seconde Guerre Mondiale €99 Frais d'envoi offerts
Automotrices des réseaux français
Automotrices des réseaux français €90 Frais d'envoi offerts

Votre panier

Article

quantité

prix

Supp.

Total hors livraison

Frais de livraison

Total