Hors séries

Décoration

Tracteur WillÈme et semi-remorque fardier rÉf. 36 A

Si les Dinky™ Supertoys apparaissent en Grande Bretagne dès l’immédiat après-guerre, afin de désigner les modèles plus grands ou plus complexes, ce n’est qu’en 1955 que l’idée commence à faire son chemin à Bobigny. L’auto-échelle de pompiers Delahaye est en effet livrée dans un coffret en carton blanc rayé bleu Dinky™ Toys mais, malgré les superlatifs qui accompagnent sa présentation, elle demeure un Dinky™ Toys.

En revanche, en juillet 1956, quand arrive le tracteur Willème et sa semi-remorque fardier, il est d’emblée annoncé comme un Dinky™ Supertoys et il aura droit tout naturellement à la couverture du catalogue de 1956.

FIAT 850 Berline - Référence 509

Et quand les détaillants purent l’exposer dans leur vitrine, il eut un impact considérable sur les petits Français qui n’avaient encore jamais vu de gros camions Dinky™ Toys anglais et qui, à part les Ford et Studebaker, ne connaissaient que les Cargo ou le Berliet. Son succès fut tel que le premier tirage fut épuisé en quelques jours et que le Willème est resté en production 16 ans, jusqu’en 1971.

Le tracteur Willème, type LC 610 TU, réduit à l’échelle 1/55 est accouplé à une semi-remorque, qui pour la première fois en France est détachable, grâce à l’adaptation d’un mécanisme copié sur le modèle anglais réf. 30 W « Hindle Smart ».

Tracteur Willème et semi-remorque fardier réf. 36 A

FIAT 850 Berline - Référence 509

Sur le tracteur, la cabine et le châssis sont moulés d’une pièce en Zamak, et une petite plaque de base en acier peint en noir vient prendre place sous la cabine et le capot. Elle est emboutie « Willème et Dinky Supertoys ». La réf. 36 est moulée en avant de l’essieu arrière. Un compartiment derrière la cabine accueille une roue de secours amovible, complète avec jante et pneu. La calandre, les phares et les pare-chocs sont soulignés à l’argenture.

La semi-remorque poutre comporte deux traverses dans lesquelles sont plantés quatre poteaux en acier : elle transporte des troncs d’arbres en bois véritable, six généralement. En raison des règlementations en vigueur, il a fallu remplacer le bois véritable par des troncs en matière synthétique sur votre miniature.

Une roulette, en métal tourné, sert de béquille à la semi-remorque lorsqu’elle est désaccouplée. L’essieu arrière simple est équipé de jantes jumelées classiques.

Décoré en orange brûlé pour la cabine et en jaune d’or pour la remorque, les jantes sont quant à elles peintes en jaune et chaussées de pneus noirs nervurés de 20 mm de section ronde puis carrée. Le tracteur Willème semi-remorque fardier a toujours été vendu en coffret luxe de type Supertoys blanc et bleu.

Quelques évolutions des outillages méritent d’être signalées : les jantes de l’essieu avant sont d’abord convexes puis concaves. L’intérieur du toit est lisse puis finement quadrillé, et les longerons présents à l’arrière du tracteur sont, au départ, coupés d’équerre puis inclinés en biseau sur les modèles ultérieurs.

Tracteur Willème et semi-remorque fardier réf. 36 A

Quant à la poutre de la semi-remorque, si elle est ajourée à l’origine, elle ne présente plus, en fin de production, que les empreintes des alvéoles.

Le magnifique tracteur Willème ne resservira qu’une seule fois dans la collection, à partir de 1958, sous la réf. 36 B / 896. Il est alors associé à une semi-remorque bâchée, ce qui en fait un ensemble encore plus impressionnant que le fardier. Nous vous en proposerons assurément la réédition, dans un avenir assez proche.

Tracteur Willème et semi-remorque fardier réf. 36 A

 
 
 
 

Votre panier

Article

quantité

prix

Supp.

Total hors livraison

Frais de livraison

Total